Rue d'Egmontstraat, 11 / B - 1000 Bruxelles
Tel. : +32.2.539.33.94 - Fax : +32.2.537.29.21
E-Mail : francquifoundation@skynet.be
Emile Francqui
Fondation d’Utilité Publique  –  Stichting van Openbaar Nut
News

1938 – Rapport Jury Jacques Errera

 

Remise solennelle du Prix Francqui par
Sa Majesté Le Roi Léopold III
à la Fondation Universitaire le 7 avril 1938

Jacques Errera

 

Curriculum Vitae – Rapport du Jury – Discours

 

(25/09/1896 – 30/03/1977)

né à Bruxelles, le 25 septembre 1896

Diplômes Universtaires :

Docteur en sciences chimiques, Université Libre de Bruxelles, 1921
Docteur spécial en physico-chimie, Universtié Libre de Bruxelles, 1923

Fonctions :

Commissaire à l’Energie atomique, 1959
Représentant permanent de la Belgique auprès de l’Agence internationale de l’Energie atomique, 1958

Curriculum vitae :

Chargé de cours à l’Université Libre de Bruxelles, 1924-1926
Professeur extraordinaire, 1926-1930
Membre de la Commission des Publications et des Subsides de la Fondation Universitaire, 1929-1931
Professeur ordinaire, 1930-1960
Président de la section Physique et Chimie des Jurys des Prix Louis Empain, 1934-1937
Belgian Advisor Atomic Energy Commission United Nations, New York, 1947-1958
Membre du Conseil National de la Politique Scienctifique, 1959-1968
Professeur honoraire de la Faculté des Sciences appliquées de l’Université Libre de Bruxelles : chimie et physique nucléaire appliquée, 1960
Président du Groupe de Travail Sciences nucléaires du Conseil National de la Politique Scientifique, 1963
Membre de la Commission de la Technologie du Conseil National de la Politique Scientifique, 1966

Distinctions scientifiques :

Prix Jean Stats, 1921
Prix A. De Potter, 1923
Prix Francqui, 1938
Prix Emile Bernheim, 1960

* * *

Rapport du Jury (19 mars 1938)

Considérant que

par l’originalité, l’indépendance de vues et la remarquable continuité avec lesquelles Monsieur le Professeur Jacques ERRERA a poursuivi ses travaux dans le domaine de la constitution moléculaire de la matière,

et par les brillants résultats de ses recherches,

il s’est acquis une autorité internationale qui a notablement contribué à rehausser le prestige de la Belgique dans le monde scientifique,

décide de conférer le Prix Francqui 1938 à Monsieur le Professeur Jacques ERRERA.

Jury international dans lequel siégeaient :

Le Professeur N.V. Sidgwick
Professeur à l’Université d’Oxford
                                                        Président

Le Professeur P. Debye
Prix Nobel de Chimie
Directeur du kaiser Wilhelm Institut für Physik, Berlin

Le Professeur Ch. Manneback
Professeur à l’Université Catholique de Louvain

Le Professeur L. Rosenfeld
Professeur à l’Université de Manchester

* * *

Discours de Monsieur Félicien Cattier
Président de la Fondation Francqui

Sire,

Votre Majesté, en continuant à suivre la tradition que créa Son Illustre Père de remettre Elle-même le PriX Francqui à son titulaire, honore notre Fondation et confère à l’octroi de notre distinction un éclat dont nous Lui sommes reconnaissants.

La présence du Roi dans notre maison est un hommage à la science.  Elle souligne l’importance du but que nous poursuivons.  En récompensant les savants belges pour leur contribution soit aux disciplines morales et politiques, soit à la connaissance des phénomènes naturels et des lois qui les régissent, notre Institution ambitionne d’encourager la recherche et d’assure à la Belgique le rang qu’elle doit tenir dans l’effort international pour l’avancement des sciences.

Des quatre hommes que nous avons successivement distingués deux, Henri Pirenne et Franz Cumont, avaient conquis depuis longtemps le respect du monde savant, mais ils avaient continué à produire.  Leur activité récente était digne de leur passé.  Que dis-je ? Les événements ont a posteriori justifié notre choix.  Deux travaux d’importance capitale d’Henri Pirenne ont été publiés après la mort de leur auteur et « L’Egypte des Astrologues » de Cumont, qui est sorti de presse l’an dernier, a confirmé la solidité et l’éclat de sa réputation.

Monsieur le Chanoine Lemaître il y a quand ans, et aujourd’hui Mr. Jacques Errera, sont deux savants devant qui s’ouvre un long avenir et qui sont dans la plénitude de leur force.  Les lauriers qu’ils ont conquis nous permettent de compter sur de nouvelles et importantes contributions au renom de la science belge.

Interprète des sentiments qui nous animent, je me fais une joie d’apporter au Lauréat du Prix Francqui 1938 l’expression de nos plus vives félicitations.

Confirmant l’avis unanime d’un jury dans lequel d’éminentes personnalités scientifiques tant étrangères que belges avaient consenti à siéger, notre Conseil a estimé que, par l’originalité, l’indépendance de vue et la remarquable continuité avec lesquelles le Professeur Jacques ERRERA a poursuivi ses travaux dans le domaine de la constitution moléculaire de la matière, et par les brillants résultats de ses recherches, il s’est acquis une autorité internationale qui a notablement contribué à rehausser le prestige de la Belgique dans le monde.

Puissions-nous, dans deux année encore, être appelés à reconnaître le mérite du labeur d’un des nôtres.

C’est vers la jeunesse que se tournent nos espérances.  Ce sont des forces scientifiques fraîches et fécondes que nous voulons contribuer à encourager.  Nous avons la conviction de servir ainsi les intérêts les plus nobles et les plus élevés du pays.

* * *